As-Salamou 'aleykoum wa Rahmatoullahi wa Barakatouhou et bienvenue sur le site "Convertis à l'Islam" dont les mots d'ordres sont Miséricorde, Piété, Science et Pratique (dans l'authentique de la Sounna de Mohammed, le Messager d'ALLAH) avec la compréhension des Salaf Salih de la Oumma (les prédécesseurs pieux de la communauté).

Accueil >
attentats-charlie-hebdomise-en-garde-terrorismecombattre-les-terroristesposition-de-l-islam-face-aux-actes-de-terrorisme

Intervention de cheikh Tchalabi concernant les attentats de Paris

 

Convertis à l'Islam

Certes, la Louange est à ALLAH, nous le louons, nous implorons Son aide et Son pardon. Nous nous réfugions auprès d'ALLAH contre les maux de nos âmes et les méfaits de nos mauvaises actions. Celui qu'ALLAH guide, nul ne peut l'égarer et celui qu'ALLAH égare, nul ne peut le guider. Et je témoigne qu'il n'y a pas de Divinité sauf ALLAH, Unique sans associé et je témoigne que Mohammed est Son Serviteur et Son Messager.

« Ô les croyants ! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu'en pleine soumission. »

(Sourate 3, Verset 102).

« Ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d'un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux-là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d'hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. »

(Sourate 4, Verset 1).

« Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et parlez avec droiture, afin qu'Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite. »

(Sourate 33, Verset 70-71).

Certes, la meilleure parole est le Livre d'Allah et la meilleure guidée est la guidée de Mohammed. Et les plus mauvaises choses sont celles inventées (dans la religion), car toute chose inventée (dans la religion) est une innovation et toute innovation est un égarement et tout égarement est dans le Feu de l'enfer.

Lire la suite
Que la Paix, la Miséricorde et la Bénédiction d'ALLAH soit sur vous, chers frères et soeurs en ALLAH. Pour tous ceux qui sont désireux d'apprendre leur religion, vous trouverez, incha ALLAH, dans ce modeste site des cours et des documents concernant l'Islam authentique et purifié qu'ALLAH, dans son immense Miséricorde, a bien voulu nous faire parvenir par l'intermédiaire de Son Messager Mohammed, le seul Homme digne de confiance et de suivi aveugle. L'objectif de ce site est de transmettre, incha Allah. Transmettre les cours des savants en langue française. Le Prophète a dit dans deux hadith authentiques:

« ...Que le présent transmette à l'absent... »

et aussi,

«...Transmettez de moi ne serait-ce qu'un verset !... »

Transmettre des cours de science islamique purifiés. Cheikh Al-Albani dit "Pourquoi "Islam purifié" ? Car aujourd'hui se sont introduites, dans les enseignements islamiques, des choses qui n'en font pas partie et absolument étrangères à l'Islam. Ces innovations dans la religion mettent en danger la condition humaine et pervertissent les fruits magnifiques que l'Islam authentique permet de récolter. C'est pour cela qu'aujourd'hui il est obligatoire de commencer par la "purification". La purification de l'Islam de tout ce qui s'y est introduit. Purifier l'Islam de ces innovations qui pervertissent non seulement le comportement, mais également la croyance du musulman."

La seule chose qu'ALLAH nous commande, c'est de suivre Son Bien-aimé Mohammed, de suivre et non d'innover (en religion). Donc l'obligation est dans le fait de suivre le chemin du Messager d'ALLAH car tous les chemins mènent en Enfer sauf Un. Le seul et unique chemin qui mène au Paradis c'est celui du Messager de d'Allah, Mohammed.

Trois derniers petits conseils/recommandations pour moi et mes frères et sœurs Fillah:

1 : Je nous recommande la crainte de Allah: Allah dit dans Son livre:

« C'est Moi que vous devez redouter. »

(Sourate 2, Verset 40).

« Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable »

(Sourate 65, Verset 2).

Une foi nouvelle se met dans un cœur nouveau. Donc repentons-nous et délaissons les péchés que nous avions l'habitude de commettre car le péché a pour conséquence générale l'éloignement de Dieu et le malheur.

« Repentez-vous à Allah d´un repentir sincère. »

(Sourate 66, Verset 8).

Optons pour la piété et la pureté afin de plaire à notre Créateur. En effet, regardons l'état de la communauté musulmane dans le monde aujourd'hui, pour une grande partie, elle n'est qu'éloignement du Coran et de la Sounna, malheur et souffrance. A croire que la communauté musulmane est persécutée. Ce que l'on peut dire avec certitude, c'est que la seule chose qui persécute la communauté musulmane, et ce de tout temps, ce sont ses péchés.

« Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup. »

(Sourate 42, Verset 30).

2 : Evitons de faire partie des ignorants car sans la lumière de la science, comment l'ignorant pourrait-il savoir qu'il ère dans les ténèbres de l'égarement ? L'ignorance est une maladie qui mène tout droit à l'égarement et tout égarement mène en Enfer. Le remède de l'ignorance est la question, la connaissance, la science. La science est la lumière qui permet de voir le chemin du salut. Le Prophète a dit dans un hadith authentique:

« Rechercher la science est une obligation pour tout musulman. »

(Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Cheikh Al-Albani).

Mais quelle science ? Beaucoup de sciences sont importantes, mais la plus importante des sciences est la Science du Coran et de la Sounna, mais pas selon nos envies et nos passions, ni selon notre compréhension qui subit l'influence de ce qui l'influence. Mais selon la meilleur des compréhensions qui est celle des Compagnons du Prophète et des pieux prédécesseurs.

« Et quiconque fait scission d'avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors Nous le laisserons comme il s'est détourné, et le brûlerons dans l'Enfer. »

(Sourate 4, Verset 115).

Le Messager d'ALLAH a dit : « Les juifs se sont divisé en 71 sectes, les chrétiens se sont divisé en 72 sectes, et ma communauté se divisera en 73 sectes, toutes iront au Feu sauf une. » Ils dirent : « Et quelle est-elle ô Messager d'ALLAH ? ». Il dit : « C'est celle sur ce sur quoi je suis moi et mes compagnons. »
(Rapporté par Ahmad Ibn Hambal et Abou Dawoud)

Cette Science qui se trouve chez les Savants digne de ce nom. Si le but de mon existence est d'adorer ALLAH, alors je dois apprendre à l'adorer comme Il veut que je l'adore, une adoration qu'Il a prescrite dans le Message qu'Il a transmis à Son Messager Mohammed. La science de l'adoration m'enseigne les pratiques religieuses pour lesquelles j'ai été créé. Le Prophète a dit:

« La science est un arbre dont les fruits sont la pratique. »

Y a-t-il un autre sort pour un arbre fruitier qui ne produit pas de fruit si ce n'est être coupé et jeté au feu ?

3 : Faisons preuve de patience et de miséricorde envers autrui. Tout comme ALLAH a fait preuve de Patience et de Miséricorde à notre égard en attendant que nous nous repentions de nos péchés et en nous faisant entrer dans Sa Miséricorde en faisant accepter à notre cœur l'Islam. Pourquoi patience et miséricorde envers autrui ? Car ALLAH est Tout- Puissant, Capable de Tout et Infiniment Miséricordieux. Donc Il est Capable d'accorder Sa Miséricorde à qui Il veut, même au plus grand des hypocrites qui marche sur la terre, et Il est même capable de le faire devenir un musulman pieux, meilleur que nous. Et n'oublions surtout pas, mes frères et sœurs Fillah, que si ce n'était la Protection d'ALLAH, nous serions pire que les pires des gens.

« Et n'eussent été le grâce d'Allah sur vous et Sa miséricorde, vous auriez suivi le Diable... »

(Sourate 4, Verset 83).

Allah a dit: « Mais Allah vous a fait aimer la foi et l'a embellie dans vos coeurs et vous a fait détester la mécréance, la perversité et la désobéissance. Ceux-là sont les bien dirigés, c'est là en effet une grâce d'Allah et un bienfait. Allah est Omniscient et Sage. » (Sourate 49, verset 7 et 8)

Le Messager d'ALLAH a dit : « Les juifs se sont divisé en 71 sectes, les chrétiens se sont divisé en 72 sectes, et ma communauté se divisera en 73 sectes, toutes iront au Feu sauf une. » Ils dirent : « Et quelle est-elle ô Messager d'ALLAH ? ». Il dit : « C'est celle sur ce sur quoi je suis moi et mes compagnons. »
(Rapporté par Ahmad Ibn Hambal et Abou Dawoud)

Humayd ben 'Abderrahman dit : J'ai entendu Mu'awiya faires un prône en disant : « J'ai entendu le Prophète dire : « Celui à qui ALLAH veut du bien, Il l'aidera à bien comprendre la religion, quant à moi, je ne suis qu'un distributeur, c'est ALLAH qui donne. Cette nation restera dans l'ordre d'ALLAH, sans que ceux qui la contredisent ne puissent lui porter préjudice, et ce jusqu'à l'avènement du décret d'ALLAH. »
(Sahih Al-Boukhary, hadith N°71)

Les pas du nouveau musulman

Cher frère converti et chère sœur convertie ! Vous vous posez sûrement une question essentielle : Comment développer votre Islam ? Quand vous avez embrassé l'Islam, vous avez commencé une nouvelle page de votre vie, la plus belle. Vos péchés antérieurs, Allah vous les a pardonnés en embrassant l'islam. Le nouveau musulman est comparable à un nouveau-né à la candeur innocente qui n'a commis aucun péché. Fort de ce bel acquis, à vous désormais de développer et de fortifier votre Islam. Comment ? En étendant la sphère de votre savoir islamique, cette série vous y aidera de la meilleure façon si Allah veut. En effet notre frère Abdel-Malik Abou Adam a pris soin de montrer les vertus de votre religion et d'expliquer ses points essentiels et indispensables. D'ailleurs, le titre initial de la série est « l'indispensable dans l'apprentissage de la religion immuable ». Cette série peut toute aussi être offerte à une personne prête à se convertir ou attirée par l'Islam. Les premiers pas en Islam du nouveau musulman peuvent s'annoncer périlleux (relations familiales, vision des autres, etc.), cette série contribuera à préserver votre Islam, à le consolider et à l'affermir. En vous convertissant, vous avez procuré à vous-même tant de bien. Vous êtes alors comparable à celui qui a découvert un immense trésor. Une telle personne aura certes des contestataires qui essayeront de le lui usurper. Certaines gens essayeront de vous éloigner de votre nouvelle religion et vous tourneront en dérision. Ils accuseront l'Islam de tant de mensonges et tenteront de détourner votre esprit par des points équivoques. Armez-vous de science et de patience.

Kitab At Tawhid (Le livre du Monothéisme)

Le mot Tawhid vient du verbe Wahada (unifier: faire qu'une chose soit une). Du mot Tawhid on peut comprendre deux grands thèmes: 1: Allahou wahid (Allah est Unique) et 2: Tawhidou Allah (Unifier Allah (dans l'adoration)). Une des erreurs que beaucoup de musulmans font c'est qu'ils pensent que le simple fait de croire en Allah ou qu'Allah est Le Créateur, Celui qui donne la subsistance, Le Possesseur et le Gérant de toute chose suffit à être Musulman ou suffit pour rentrer au Paradis. C'est une énorme erreur dans la croyance, car par exemple, Iblis lui-même croit en Allah (Sourate 7, verset 12) ou un autre exemple, quand on demandait à ceux qui combattaient le Prophète "Qui est Le Créateur, Le Possesseur et le Gérant de toute chose ?" ils répondaient "Allah" (Sourate 34, verset 25 et Sourate 43, verset 87 et Sourate 10, verset 31). Il faut donc aussi Unifier Allah dans l'adoration (la croyance, les actes et les paroles) en exclusivité, Lui Seul et sans mélange.

'Aquida (Le Dogme/La Croyance)

Le mot 'Aquida vient du mot 'Aqd qui veut dire nœud, le contraire du dénouement. On dit par exemple ('Aqd An-Niqah) que l'on peut traduire par (le nœud du mariage qui a le sens de contrat de mariage). Le mot 'Aquida veut dire en arabe s'attacher, attacher quelque chose, c'est la consolidation, nouer, le fait de serrer avec force, c'est la fixation, l'affirmation catégorique, la certitude et la solidité...

Les qualitées sublimes du Prophète Mohammed

« Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous (plein de motivation pour votre guidé), qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants. » (Sourate 9, verset 128)

Allah, par l'envoie de Son Messager Mohammed, nous a guidé et montré la voie à suivre dans tout ce que l'on fait. Nous disons tous que nous aimons le Messager d'Allah mais très peu le connaisse, donc nous avons besoin d'étudier qui il est.

Le couple musulman selon le Coran et la Sounna

Peut-on adorer Allah comme on veut ? Ou bien doit-on l'adorer comme Il veut que nous l'adorions ? La réponse est: Nous devons L'adorer comme Il veut que nous l'adorions. L'adoration d'Allah dans la vie en couple est une adoration magnifique dont Allah Lui-même a prescrit les règles. Chacun des deux époux a des devoirs et des obligations à observer et à mettre en pratique pour que cela fonctionne correctement. Si les prescriptions qu'Allah a révélées dans le Coran et la Sounna sont mises en pratique, Allah nous garantit le bonheur.

« Nous n'avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux. » (Sourate 20, verset 2)

Quelques Paroles d'ALLAH, l'Adoré et le Glorifié éternellement

(Essai de traduction en langue française du sens de ses versets)

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
La Louange est à Allah, Seigneur de l'univers
Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
Maître du Jour de la rétribution
C'est Toi (Seul) que nous adorons, et c'est Toi (Seul) dont nous implorons secours
Guide-nous dans le droit chemin
Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs
Non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.
Chapitre 1 (l'ouverture) (Sourate Al-Fatiha)

C'est à Allah qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Que vous manifestiez ce qui est en vous ou que vous le cachiez, Allah vous en demandera compte. Puis Il pardonnera à qui Il veut, et châtiera qui Il veut. Et Allah est Omnipotent.
Le Messager a cru en ce qu'on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants: tous ont cru en Allah, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers; (en disant): ‹Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers›. Et ils ont dit: ‹Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C'est à Toi que sera le retour.
Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. Elle sera récompensée du bien qu'elle aura fait, punie du mal qu'elle aura fait. Seigneur, ne nous châtie pas s'il nous arrive d'oublier ou de commettre une erreur. Seigneur! Ne nous charge pas d'un fardeau lourd comme Tu as chargé ceux qui vécurent avant nous. Seigneur! Ne nous impose pas ce que nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais nous miséricorde. Tu es Notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les peuples infidèles.
Chapitre 2 (La vache), verset 284, 285, 286.

Lire la suite

Allah! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même (Al-Qayyum). Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son repose-pied (Kursiy) déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand.
Chapitre 2 (La vache) verset 255.

« Et sur toi (Mohammed), Nous avons fait descendre le Coran, pour que tu expliques clairement aux gens ce qu'on a fait descendre pour eux... »
Chapitre 16 (Les abeilles), verset 44.

« Et il (Mohammed) ne prononce rien sous l'effet de la passion; ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée. »
Chapitre 53 (L'étoile), verset 3 et 4.

« En effet, vous avez dans le messager d'Allah un excellent modèle à suivre, pour quiconque espère en Allah et au jour dernier et invoque Allah fréquemment. »
Chapitre 33 (Les coalisés), verset 21.

« Et obéissez à Allah et au messager afin qu'il vous soit fait miséricorde ! » Chapitre 3 (La famille d'Imran), verset 132. « Nous ne t'avons envoyé que par miséricorde pour les mondes. »
Chapitre 21 (Les Prophètes), verset 107.

« Dis : si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »
Chapitre 3 (La famille d'Imran), verset 31.

« Quiconque obéit au messager obéit certainement à Allah. »
Chapitre 4 (Les femmes), verset 80.

« Oh les croyants ! Obéissez à Allah et obéissez au messager ... »
Chapitre 4 (Les femmes), verset 59.

« Oh les croyants ! Préservez vos personnes et vos familles, d'un feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu'Il leur commende »
Chapitre 66 (L'interdiction), verset 6.

« C'est qu'en effet Allah ne modifie pas un bienfait dont Il a gratifié un peuple avant que celui-ci change ce qui est en lui-même (pratique religieuse). Et Allah est Audient et Omniscient. »
Chapitre 8 (Le butin), verset 53.

« Et quiconque fait scission d'avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors Nous le laisserons comme il s'est détourné, et le brûlerons dans l'Enfer. Et quelle mauvaise destination. »
Chapitre 4 (Les femmes), verset 115.

« Les tout premiers croyants parmi les Emigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, ALLAH les agrée, et ils l'agréent. Il a préparé pour eux des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l'énorme succès ! »
Chapitre 9 (Le repentir), verset 100.

« Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce sont ceux-là qui réussiront. »
Chapitre 3 (La famille d'Imran), verset 104.

« Et quand Allah dira: ‹Ô Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr. Je t'enseignais le Livre, la Sagesse, la Thora et l'évangile! Tu fabriquais de l'argile comme une forme d'oiseau par Ma permission; puis tu soufflais dedans. Alors par Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais par Ma permission, l'aveugle- né et le lépreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts. Je te protégeais contre les Enfants d'Israël pendant que tu leur apportais les preuves. Mais ceux d'entre eux qui ne croyaient pas dirent: ‹Ceci n'est que de la magie évidente›.
Et quand J'ai révélé aux Apôtres ceci: ‹Croyez en Moi et Mon messager (Jésus)›. Ils dirent: ‹Nous croyons; et atteste que nous sommes entièrement soumis›.
(Rappelle-toi le moment) où les Apôtres dirent: ‹Ô Jésus, fils de Marie, se peut-il que ton Seigneur fasse descendre sur nous du ciel une table servie?› Il leur dit: ‹Craignez plutôt Allah, si vous êtes croyants›.
Ils dirent: ‹Nous voulons en manger, rassurer ainsi nos cœurs, savoir que tu nous as réellement dit la vérité et en être parmi les témoins›.
‹Ô Allah, notre Seigneur, dit Jésus, fils de Marie, fais descendre du ciel sur nous une table servie qui soit une fête pour nous, pour le premier d'entre nous, comme pour le dernier, ainsi qu'un signe de Ta part. Nourris-nous: Tu es le meilleur des nourrisseurs›.
‹Oui, dit Allah, Je la ferai descendre sur vous. Mais ensuite, quiconque d'entre vous refuse de croire, Je le châtierai d'un châtiment dont Je ne châtierai personne d'autre dans l'univers›.
(Rappelle-leur) le moment où Allah dira: ‹Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‹Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah?› Il dira: ‹Gloire et pureté à Toi! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu.
Je ne leur ai dit que ce Tu m'avais commandé, (à savoir): ‹Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur›. Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m'as rappelé, c'est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose.
Si Tu les châties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leur pardonnes, c'est Toi le Puissant, le Sage›.
Allah dira: ‹Voilà le jour où leur véracité va profiter aux véridiques: ils auront des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement.› Allah les a agréés et eux L'ont agréé. Voilà l'énorme succès. A Allah seul appartient le royaume des cieux, de la terre et de ce qu'ils renferment et Il est Omnipotent. »
Chapitre 5 (La table servie), verset 110 à 120.

Quelques Ahadiths intéressants

Le Messager d'ALLAH a dit : « Les juifs se sont divisé en 71 sectes, les chrétiens se sont divisé en 72 sectes, et ma communauté se divisera en 73 sectes, toutes iront au Feu sauf une. » Ils dirent : « Et quelle est-elle ô Messager d'ALLAH ? ». Il dit : « C'est celle sur ce sur quoi je suis moi et mes compagnons. »
(Rapporté par Ahmad Ibn Hambal et Abou Dawoud)

D'après Abou Hurayra, le Messager de Dieu dit : « Tous les membres de ma communauté entreront au Paradis, sauf celui qui refuse ». « Et qui peut refuser ? » demandèrent les présents. « Celui qui m'obéit entrera au Paradis, mais celui qui me désobéit ne fait que refuser ».
(Sahih Al-Boukhary, hadith N°7280)

Lire la suite

D'après 'Irbad Ibni Sâriya : « Le Messager d'ALLAH nous fit un sermon tel que nos cœur en frémirent et que nos yeux en versèrent des larmes. Nous lui demandâmes : « Ô Messager d'ALLAH ! Fait-nous donc quelques recommandations. Il dit : « Je vous recommande la crainte d'ALLAH, une total obéissance même si votre chef est un esclave éthiopien. Car celui auquel sera prêtée une longue vie, verra de nombreuses divergences. Aussi, accrochez-vous fermement à ma Sounna et à celle des khalifs bien guidés après moi. Accrochez-vous y avec vos molaires et gardez-vous des choses forgés car toute chose forgé est innovation, toute innovation est égarement et toute égarement mène au Feu. »
(Rapporté par Ahmad Ibn Hambal, Abou Dawoud, Attirmidhi...)

Abou Hourayra a rapporté que le Prophète a dit: « ALLAH, au jour de la résurrection, descendra auprès de ses serviteurs pour les juger. Les premiers à être convoqués sont: Un homme qui a appris le Coran, un autre martyr dans la voie d'ALLAH et un troisième qui a vécu dans l'aisance. ALLAH dira au lecteur : "Ne t'ai-Je pas appris ce dont J'ai révélé à mes Envoyés?". "Oui Seigneur" répondra-t-il. "Qu'a tu fais en échange de ce que tu as appris ?". "Je le récitais pendant la nuit et le jour". "Tu mens" lui diront ALLAH et les anges. ALLAH dira "Tu as voulus qu'on dise de toi un tel est un lecteur, et cela fût dit". Puis on amena le riche, ALLAH lui dira "Ne t'ai-Je pas comblé de mes bienfaits au point que tu n'avais besoin de personne ?". "Oui certes Seigneur" répondra-t-il. ALLAH dira "Qu'a tu fais en échange de mes faveurs?". L'homme dira "Je maintenais le lien de parenté et je faisais l'aumône". "Tu mens" lui diront ALLAH et les anges. ALLAH dira "Tu as voulus qu'on dise de toi que tu étais généreux et cela a été dit". Ensuite on amènera celui qui fût tué dans la voie d'ALLAH. ALLAH lui dira "En quoi tu t'es fait tuer?". Il répondra "On m'a ordonné de combattre dans Ton chemin, et je combattis jusqu'a que je fusse tué". "Tu mens" lui diront ALLAH et les anges. ALLAH lui dira "Tu as voulus qu'on dise de toi, un tel est un brave et cela a été dit". Puis le messager d'ALLAH me frappa sur les genoux et me dit: « O Abou Hourayra, ces trois-là seront les premiers de la création d'ALLAH dont on se servira comme aliments pour attiser le feu au jour de la résurrection ».
(Hadith Al-Quoudouthi Rapporté par Muslim (Chapitre "De la guerre sainte") Rapporté par At-Tirmithi (Chapitre "De l'hypocrisie et de la réputation") Rapporté par An-Nasa'i)

D'après Abou Hourayra, le Messager d'ALLAH dit : « ALLAH dit : Je déclare la guerre contre celui qui se déclare être l'ennemi de l'un de Mes serviteur. Il n'y a pas mieux que les obligations que J'ai prescrites pour que l'homme se rapproche de Moi. Mon serviteur persévère à se rapprocher de Moi par les œuvres surérogatoires jusqu'à ce que Je l'aime, et lorsque Je l'aime, Je serai son ouïe avec laquelle il entend, sa vue avec laquelle il voit, sa main avec laquelle il attrape, et son pied avec lequel il marche. S'il demande, Je l'exaucerai, s'il cherche Ma protection, Je le protègerai. Or, Je n'ai jamais hésité devant une chose comme J'hésite au moment où Je veux recueillir l'âme du croyant. Car il déteste la mort et Moi, Je déteste lui faire une chose qui lui est déplaisante ».
(Sahih Al-Boukhary, hadith N°6502)